LA CATARACTE

Qu’est ce que la cataracte ?

 

La cataracte est une opacification du cristallin. Le cristallin est une lentille naturelle transparente intraoculaire qui permet la mise au point des images perçues, sur la rétine. 

La conséquence de la cataracte est une baisse de la vision, qui se manifeste au début par une sensation de brouillard ou de voile devant un œil. Elle survient le plus souvent après 60 ans (cataracte sénile), mais peut toucher des sujets plus jeunes, parfois même des enfants (cataracte congénitale). Elle peut survenir également dans des contextes particuliers : après un traumatisme oculaire, une chirurgie de décollement de la rétine ou un traitement corticoïde au long cours. Elle est plus fréquente et plus précoce chez le myope fort et le diabétique. Elle touche souvent les 2 yeux, parfois de façon asymétrique.

 

Quelle est l’évolution habituelle d’une cataracte ?

 

La cataracte évolue toujours en s’aggravant. La vitesse d’aggravation est difficile à prévoir pour un patient donné. Aucun médicament, ni aucun collyre ne peut ralentir la progression d’une cataracte. Seul un traitement chirurgical permet de restaurer la vision. 

 

A quel moment doit-on opérer une cataracte ?

 

L’indication chirurgicale d’une cataracte dépend de la gêne subjective ressentie par le patient ainsi que de la gêne objective mesuré par l’ophtalmologiste lors de l’examen clinique. Sauf cas particulier, l’opération de la cataracte n’est jamais urgente. Par contre une chirurgie trop tardive pourra être plus difficile et augmenter le risque de complications.

 

Quelles sont les examens préopératoires ?

 

Un examen clinique complet avec fond de l’œil est réalisé avant la chirurgie. Une biométrie oculaire systématique est également réalisée afin de déterminer la puissance de l’implant qui sera mis en place dans l’œil opéré. 

Parfois, d’autres examens facultatifs peuvent être prescrits en fonction des antécédents, de  l’examen clinique ou du choix de l’implant (comptage endothéliale par microscopie spéculaire, topographie cornéenne, OCT maculaire ou des fibres optiques, champ visuel…)

 

Y a t il une consultation d’anesthésie ?

 

Oui. Bien qu’il s’agisse dans la très grande majorité des cas d’une anesthésie locale, une consultation d’anesthésie systématique préopératoire est réalisée, à la clinique, avant toute chirurgie de la cataracte. Le patient doit rester à jeun le jour de l’intervention mais sera tout de même autorisé à prendre ses médicaments habituels avec un peu d’eau. 

 

Quelle correction après l’intervention ?

 

En fonction du type et de la puissance de l’implant choisi pour remplacer le cristallin, le patient pourra voir de loin ou de prés sans lunettes. Certains implants « progressifs » permettent d’avoir même une vision, à la fois de loin et de prés sans lunettes. Dans tous les cas, des verres correcteurs définitifs  pourront être prescrit 1 mois après la chirurgie.

 

Peux t-on opérer les 2 yeux le même jour ?

 

Non. Pour des raisons de sécurité, l’intervention de cataracte ne peut porter que sur un œil à la fois. En cas de cataracte bilatérale, les 2 yeux pourront être opérés au minimum à 7 jours d’intervalle. 

 

En quoi consiste le traitement chirurgical ?

 

Le traitement chirurgical de la cataracte se réalise au bloc opératoire, le plus souvent en ambulatoire (le patient entre et sort de la clinique le même jour). L’anesthésie est locale, l’œil est insensibilisé par des gouttes ou des injections de voisinage. La chirurgie se réalise sous microscope opératoire et consiste à remplacer le cristallin « cataracté » par un cristallin artificiel transparent, qu’on appelle « implant intraoculaire ». Ainsi la cataracte est fragmentée et aspirée par une mini-sonde à ultra-sons à travers une mini-incision cornéenne de 2 mm ; l’enveloppe du cristallin (sac capsulaire) est conservée et servira de réceptacle pour la mise en place du cristallin artificiel (implant). Il n’a pas de suture dans la plupart des cas car la mini-incision est auto-étanche.

 

Quelles sont les suites post-opératoires habituelles ?

 

Le patient sort de la clinique avec une coque oculaire transparente et une ordonnance de collyres à instiller dans l’œil opéré pendant 1 mois. Il y a une visite de contrôle par le chirurgien, soit le jour même de l’intervention (J0) à la clinique, soit le lendemain (J1) au cabinet. Puis une deuxième visite a lieu 5 à 10 jours après l’intervention, et une troisième 3 à 4 semaines après. 

 

Le patient peut ressentir des picotements ou avoir l’œil larmoyant les premiers jours après l’opération mais la récupération visuelle est en général très rapide, de l’ordre de 24 à 48 heures. Elle peut, cependant, parfois être plus longue, selon la densité de la cataracte opérée, l’état antérieur de l’œil ou la survenue de problèmes pendant l’opération.

 

Quelles sont les consignes post-opératoires ?

 

Le patient peut reprendre une vie normale très rapidement après l’intervention, en général dés le lendemain. Il est toutefois conseillé la première semaine, de ne pas se frotter les yeux d’éviter les efforts violents et de dormir la nuit avec une coque oculaire. En outre, il est impératif de consulter en urgence en cas d’apparition de douleurs oculaires importantes et/ou de baisse visuelle brutale sur l’œil opéré.

Prenez un rendez vous au Centre d'Ophtalmologie Paris Nord

01-42-11-11-00

ou sur Doctolib.fr

Nous trouver

33/41 Av du maréchal Delattre de Tassigny

Epinay sur Seine - 93800

Nous joindre

Tel: 01-42-11-11-00

Mail : contact@centrophta.fr